Une Thérapie Holistique

Aujourd’hui appelée MEGC, la Méthode Énergétique Globale du Corps est bâtie sur les résultats concluants produits par 25 années de recherches et de découvertes.

Elle aide à comprendre l’origine des déséquilibres constatés dans l’existence d’une personne ou dans la vie d’une famille.

Elle met également en lumière les schémas répétitifs qui les encombrent.


Maladies, accidents, difficultés relationnelles,… autant de symptômes et pathologies divers qui sont soulagés par sa mise en application.

LA MEGC : SUR QUOI SE FONDE-T-ELLE?

Une personne est constituée d’un corps physique (incluant son capital génétique), mais pas uniquement. Elle comprend également des « corps énergétiques ».

Ces corps énergétiques véhiculent les mémoires héritées des histoires trans-générationnelles et celles issues du vécu individuel.

Systèmes de pensée, conditionnements et croyances complètent cette structure et définissent la partie connue du fonctionnement global d’un être humain.

DE L’ÉMOTION À LA SOMATISATION

Une émotion éprouvée et non acceptée ou non communiquée, des pensées figées ou une mémoire non revisitée et non apaisée sont susceptibles d’engendrer un déséquilibre.

Ce déséquilibre est à l’origine de manifestations non désirées dans les domaines de la vie affective, personnelle ou professionnelle et peut toucher tous les aspects relationnels (mal-être, séparations récurrentes, difficultés scolaires, etc.) et/ou le corps physique (douleurs, maladies, etc.).

C’est la somatisation : différents symptômes constituent les signaux d’alerte d’une situation désorganisée.

L’OBJECTIF DE LA MEGC?

La Méthode Énergétique Globale du Corps est une formule d’accompagnement au pas-à-pas.

Elle vise à aider les personnes à prendre conscience de leur fonctionnement et les amène à connaître l’origine de leur mal-être.


OPTIMISER LE POTENTIEL D’AUTO-GUÉRISON

L’analyse débute par un « test réflexe » qui permet de localiser les souffrances existentielles subies et d’en apprendre les causes, de façon non-verbale.

Il s’agit d’accéder aux « mémoires sources » négatives et répétitives et de mettre en place un mécanisme d’autocorrection.


Le potentiel d’auto-guérison propre à l’individu est ainsi optimisé.

EN RÉSUMÉ

Sans négliger l’importance de l’aspect médical de la question, la MEGC permet de gagner un équilibre de paix intérieure et de santé.

Les schémas répétitifs et spirales autodestructrices sont identifiés et le processus de correction est engagé. D’autres schémas positifs se mettent alors en place, conduisant à la sérénité et permettant de trouver ou de retrouver l’autonomie émotionnelle.

La MEGC induit plusieurs stades de correction qui touchent à l’Énergétique aussi bien qu’à l’Émotionnel.

EN PARALLÈLE : L’IMPORTANCE DE LA RECHERCHE

Des recherches en cours d’approfondissement démontrent une certaine pertinence de la MEGC sur la vie des animaux et des plantes.