LA MEGC N’EST PAS UN MODÈLE MÉDICAL

Elle propose, dans un premier temps, un accompagnement préventif afin de contacter la force d’auto-guérison et d’équilibrage que nous avons tous, naturellement, en nous-même.

Elle ne se substitue pas à d’autres techniques ; bien au contraire, elle les complète et se met à leur service. L’application de la méthode permet d’éliminer les effets indésirables des toxines liés à des traitements médicamenteux.

MEGC

Méthode Énergétique Globale du Corps

Prendre en considération le corps dans sa globalité
(Émotionnel Énergétique et Physique)

La MEGC est une approche de soin holistique. Par la lecture du corps, elle permet d’identifier les déséquilibres émotionnels et énergétiques inscrits en soi. Elle couvre notre vécu trans-générationnel, notre passé personnel jusqu’à aujourd’hui.

La MEGC est une méthode au pas-à-pas : elle n’agit pas sans nous. Son application a pour objectif non pas d’apporter la guérison mais de démasquer les douleurs et les souffrances qui s’inscrivent depuis notre mental, dans notre corps. Lorsque ces mécanismes sont identifiés et que leur fonctionnement est intégré, il devient possible de les neutraliser. Commence alors le chemin vers une guérison profonde et pérenne.

Il existe, au-delà de notre corps physique, tout un système énergétique qui renferme un grand nombre d’informations existentielles.
Des signaux apparaissent dans l’Énergétique bien avant qu’un problème ne se manifeste dans le corps physique.

DU DÉSÉQUILIBRE À LA MALADIE ?

La maladie est une épreuve importante dans une vie.

Au-delà de la quête de la guérison, il est essentiel de comprendre LE POURQUOI de la maladie et de replacer cette expérience dans le contexte global d’évolution d’un être.

Le déséquilibre énergétique ou émotionnel ainsi que l’altération d’un ou de plusieurs corps subtils peuvent être une des causes de l’apparition d’une maladie, douleur, ou malaise.

Ces corps subtils et les informations qu’ils contiennent constituent notre vérité, propre à chacun. Elle réside profondément en nous.

Nos désirs portés vers l’extérieur et nos vérités intérieures peuvent entrer en conflit, l’Homme étant encombré par son passé héréditaire, dont il hérite à l’instant même de sa conception.

Pourtant, puisque la vérité est à l’intérieur de nous, elle nous est accessible ! Le conflit peut prendre fin : nous pouvons guérir.

Qu’appelle-t-on « guérir » ? Notre point de vue est-il strictement physique ? Peut-on appeler « guérir » le fait d’apprendre le bonheur ou de vivre heureux ?

Mourir en toute sérénité, préparé au départ physique par notre compréhension des causes de la maladie et jouir d’une paix retrouvée, est-ce aussi cela, guérir ?

À nous de donner du sens à notre quête pour identifier notre guérison.

« Au final, une grande partie de notre guérison tient dans notre compréhension des choses »

Le corps énergétique se compose de centres énergétiques. En se libérant des impressions négatives qui les polluent ou les perturbent, ils créent une dynamique nouvelle. Le corps est alors en mesure de rétablir et de revitaliser les organes en relation à ces centres longtemps ignorés et affaiblis.

« LE CORPS SAIT, APPRENONS À L’ÉCOUTER »